Le Saint-Honoré

Monsieur a l’habitude de dire, depuis des années, qu’il déteste les choux : le chou-fleur, le chou rouge, le chou frisé etc… SAUF, sauf, bien sûr, le chou à la crème !! Alors là, ça, il adore ! et le terme n’est pas exagéré, je vous le garantis.

Mais il n’est pas le seul dans cette maisonnée et aujourd’hui, c’est Miss Lolotte qui me demande innocemment : »Dis, tu ne voudrais pas nous faire un Saint-Honoré ? ». p1060704

Alors me voici lancée dans la réalisation de ce fameux dessert portant le nom du patron des boulangers. Autour de moi, je vois parfois des yeux s’agrandir lorsque j’annonce que, eh oui, c’est moi qui l’ai fait, mais en toute franchise, il n’y a rien de bien compliqué. Je la fais à la crème pâtissière et à la chantilly vanillée. Il faut juste, comme toujours en pâtisserie, suivre scrupuleusement les recettes et tout se déroule à merveille. J’ai suivi les recettes de Mercotte , Christophe Michalak et Philippe Conticini

Si possible la veille, préparer la crème pâtissière selon Christophe Michalak

Une heure à l’avance, préparer la pâte feuilletée selon Mercotte

La pâte à choux :

  • 25 cl d’eau ou de lait (ou 1/2 eau + 1/2 lait)
  • 50 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 2 g de sel
  • 3 œufs

Faire bouillir l’eau avec le sel et le beurre. Hors du feu, incorporer d’un coup toute la farine et bien mélanger à la spatule. Remettre sur feu doux et continuer à mélanger jusqu’à la formation d’une fine pellicule de pâte dans le fonds de la casserole. Cette opération permet d’évacuer un maximum d’eau de la pâte.

Retirer la casserole du feu, laisser refroidir pendant 10 minutes, puis rajouter les œufs, un par un, en mélangeant bien à la spatule jusqu’à ce que la pâte devienne homogène et lisse.

Mettre cette pâte dans une poche à douille.

Préchauffer le four à 180/185°C (Th. 6)

Humidifier le bord de la pâte feuilletée avec un pinceau trempé dans de l’eau. Dresser un cordon de pâte à choux sur tout le tour. Dresser également sur une plaque recouverte de papier cuisson des choux individuels.

Enfourner durant 30 à 35 minutes (à l’issue de ce temps, il est tout à fait possible de laisser encore les choux dans le four éteint durant 5 ou 10 minutes, ce qui va parfaire leur séchage)

A la sortie du four, à l’aide d’une douille très fine, percer un petit trou sous les petits choux et les remplir de crème pâtissière.

Caramel selon Philippe Conticini :

  • 120 g de sucre
  • 3 c.à.s. d’eau

Mettre le sucre et l’eau dans une casserole et faire cuire à feu moyen jusqu’à obtention d’une couleur caramel. Ne remuez pas : la magie opère toute seule ! Dès que la couleur de caramel désirée est obtenue, retirer la casserole du feu. Tremper les petits choux dans le caramel et les poser sur une feuille de cuisson anti-adhérente ou dans des moules demi-sphères pour obtenir une caramélisation régulière. Les coller ensuite avec un peu de caramel sur les bords du Saint Honoré.

Étaler une couche de crème pâtissière sur le Saint-Honoré, et réserver le gâteau au frais.

La chantilly vanillée

  • 20 cl de crème fleurette
  • 10 g de sucre glace
  • 10 g de sucre en poudre
  • les graines d’une gousse de vanille

Monter la crème en chantilly avec les grains de vanille. A la fin, incorporer les 2 sucres. Mettre la chantilly dans une poche à douille et garnir le Saint-Honoré.

Maintenant, à vous les applaudissements !!!! Sur ce… bon appétit !

p1060705

Publicités

7 réflexions au sujet de « Le Saint-Honoré »

  1. Ping : Brioche Buchty | Les mains dans la farine

  2. Ping : Rainbow cake ou le gâteau arc-en-ciel | Les mains dans la farine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s