Tartelettes au caramel au beurre salé

Le caramel, ce sirop qui se crée grâce à une mystérieuse alchimie (pour moi en tout cas) entre le sucre et la chaleur, est tout simplement quelque chose d’incontournable en cuisine… Pire : le caramel au beurre salé. Alors, là… une merveille ! On peut s’en servir pour remplacer la frangipane dans une galette, pour napper des crêpes ou des gaufres, sur une tarte aux pommes, etc. En fait, il n’y a comme limites à son utilisation que votre palais ! Hier, j’ai même vu des petits doigts qui s’invitaient, comme ça, l’air de rien, à plonger directement dans le pot ! 

P1070103

Ici, j’ai voulu faire des petites tartelettes garnies d’une crème utilisée habituellement dans les crèmes brûlées, sauf que là, bien sûr, elle n’est pas brûlée, mais recouverte d’un caramel au beurre salé. J’ai trouvé cette recette ici, et comme on dit un peu grossièrement : « c’est à se taper le c.. par terre » (je sais, je sais, ce n’est pas très correct/bienséant/poli etc… mais tellement vrai !!!)

Bref, n’hésitez surtout pas à vous lancer dans cette réalisation. Personnellement, j’ai commencé à faire mes fonds de tartes hier, pour une question d’emploi du temps, et c’est impeccable.

Pour environ 10 tartelettes :

Pour la pâte sucrée:
  • 210 g de farine
  • 125 g de beurre ramolli
  • 25g de poudre d’amande
  • 50 g d’œuf battu
  • 1 pincée de sel
  • 35 g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
 
Pour l’appareil à crème brulée:
  • 5 jaunes d’œufs
  • 90 g de sucre
  • 500 g de crème liquide entière
  • 1 gousse de vanille

En premier lieu, faire le caramel au beurre salé, afin de lui laisser le temps de refroidir : la recette est ici

Les fond de tarte

Mettre dans une cuve la poudre d’amande, le sucre glace, les graines de vanille, la farine, le sel et le beurre coupé en morceaux. A l’aide de l’ustensile « feuille » de votre robot, ou bien à la main, pétrir les ingrédients jusqu’à obtenir une masse sableuse.

Battre les œufs en omelette et les incorporer au mélange, sans trop pétrir.

Étaler finement la pâte entre deux feuilles de papier cuisson. Beurrer et fariner des cercles à tarte (ou moules à tarte). Foncer les cercles en plaquant  bien la pâte au fond : l’angle droit doit être bien net et visible. Couper le surplus de pâte à l’aide d’un couteau. Piquer le fond des pâtes avec une fourchette.

Préchauffer le four à 180° (Th. 6)

Recouvrir les pâtes de papier cuisson et de billes en céramique (ou haricots secs, lentilles…), et laisser reposer durant 1 heure au frais.

Faire cuire « à blanc » durant 15 minutes.

A l’issue de ce temps de cuisson, sortir la plaque de cuisson du four, ôter avec précaution les billes en céramique, le papier cuisson et les cercles à tarte (ou moules).

Remettre à cuire durant 15 minutes, puis laisser refroidir.

La crème

Préchauffer le four à 100°C (Th.3/4)

Dans un bol, mélanger les jaunes d’œufs et la moitié du sucre.

Dans une casserole, faire chauffer l’autre moitié du sucre avec la crème et la gousse de vanille fendue et grattée. Dès ébullition, verser sur le mélange jaune d’œufs/sucre tout en fouettant.

Reverser dans la casserole et faire cuire à la nappe, comme pour une crème anglaise : faire épaissir sans faire bouillir, jusqu’à ce qu’une trace formée par le doigt sur une spatule reste bien nette.

Ôter la gousse de vanille et mixer rapidement à l’aide d’un mixeur plongeant, pour finir d’homogénéiser la crème.

Laisser refroidir un peu, puis verser cette crème dans les fonds de tarte.

Enfourner à 90°C/100°C (Th. 3/4) durant 1 heure, voire 1 heure 30 (ce qui a été mon cas).

Laisser refroidir avant de mettre au frais durant 2 heures, puis recouvrir de crème caramel au beurre salé. Mettre au frais avant d’engloutir !!!

P1070096

Advertisements

9 réflexions au sujet de « Tartelettes au caramel au beurre salé »

  1. ouh lala faut que j’essaye ça. Et en Weight Watchers c’est combien de points la bouchée (oui là on parle en bouchée)? 9842572 points? Pfff. Je vais quand même essayer. Y a des moments dans la vie où il faut savoir faire les bons choix…

  2. « gouter » pas » » goute », j’en perds la bonne ecrivaison des mots tellement je suis boulversifiée. La vie est injuste: flo a mangé les tartelettes de elke, et pas moooooiiiiii! snif!

  3. j’ai l’impression qu’une certaine coco est jalouse !!!!! La jalousie est un vilain défaut ! La gourmandise aussi ? ah ben non alors …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s