Sablés à la nougatine et au chocolat

Actuellement, je suis un peu en mode « off », contrainte et forcée… Il n’empêche qu’il m’est difficile de ne pas m’approcher de ma cuisine, de mes ustensiles, de ma farine etc… J’avais repéré, il y a quelques temps, une petite recette de sablés fort sympathiques, qui a le mérite de pouvoir se préparer en prenant son temps, assise à la table du séjour et non pas debout devant mon plan de travail.

P1070356

On peut commencer une étape, aller fainéantiser sur son canapé, reprendre là où on avait laissé la préparation, repartir boire un petit café : génial, non ? Allez zou, allons y !

La seule particularité de ces sablés, c’est qu’ils sont pochés, c’est à dire qu’on les dresse dans les moules à l’aide d’une poche munie d’une douille relativement large, lisse ou cannelée, c’est au choix. N’ayant que très peu de douilles, avec un choix forcément restreint, je n’ai pu opter que pour une douille lisse, mais peu importe : le résultat visuel n’est peut-être pas mirobolant, mais ça ne change rien au niveau du goût.

Il faut également de la pectine jaune (ici) , mais je me demande si on ne peut pas remplacer cette substance par du Vitpris, habituellement utilisé pour la réalisation de confitures et contenant de la pectine… Je n’ai pas testé, donc je ne peux pas vous dire… mais si jamais vous n’aviez ni l’un, ni l’autre, je ne pense pas que ce soit dramatique de supprimer cet ingrédient (1 g… on ne peut pas dire que ce soit l’ingrédient principal, hein !)

P1070362

Cette recette, que j’ai piquée à Mercotte, prévoit pour la petite touche finale, quelques pistaches parsemées sur le dessus de chaque sablé. N’étant pas fan, et ne voyant pas ce que peuvent apporter ces 2 ou 3 pistaches, je n’en ai tout simplement pas mis. Ahhhggrrrrr… si, en fait ! sur quelques sablés, pour voir si effectivement il y avait une valeur ajoutée au produit final en mettant ces fruits. Mais, hé-hé, je reste sur mon premier avis : ça ne change rien d’en mettre (ou pas)… mais ça, ça n’engage que moi !!!

P1070346

Allez, à vos fourneaux…

Pour la nougatine aux amandes :

  • 75 g de sucre
  • 1 g de pectine jaune
  • 60 g de beurre
  • 25 g de sirop de glucose
  • 8 g de poudre de cacao amer
  • 90 g d’amandes effilées

Pour la pâte sablée à pocher :

  • 150 g de beurre ramolli
  • 100 g de sucre glace
  • 1 œuf entier
  • 15 g de crème liquide entière
  • 200 g de farine
  • 20 g de maïzena
  • 1 pincée de sel
  • 1 c.à.c. de vanille en poudre

Pour l’enrobage chocolat :

  • 250 g de chocolat noir (pour moi, « Guanaja » de Valrhona à 70 % de cacao)

La nougatine aux amandes (à faire quelques heures avant, ou même la veille)

Dans un petit bol, mélanger le sucre et la pectine.

Dans une casserole, faire fondre le beurre et le sirop de glucose. Incorporer le mélange sucre/pectine, le cacao puis les amandes effilées.

Bien mélanger l’ensemble. Mettre cette pâte à nougatine entre deux feuilles de papier cuisson, et étaler finement au rouleau pâtissier.

Faire durcir cette pâte au congélateur durant quelques heures, puis découper des petits disques d’une taille inférieure à celle de vos moules.

La pâte sablée à pocher

Dans le bol d’un robot, muni de l’ustensile « feuille » (ou bien, simplement dans un saladier), mélanger le beurre et le sucre glace préalablement tamisé. Incorporer successivement l’œuf et la crème liquide, puis progressivement la farine tamisée avec la maïzena, la pincée de sel et la vanille.

La pâte doit être lisse tout en restant bien collante.

Préchauffer le four à 160 °C (Th. 5)

Mettre la pâte dans une poche à douille et remplir les moules (idéalement en silicone) : en partant du centre, réaliser un cordon de pâte en spirale.

Déposer un disque de nougatine congelé au centre de la pâte.

Enfourner durant 20 à 25 minutes (à surveiller, le temps de cuisson dépendant du four)

A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille avant de démouler. Nettoyer et sécher les moules de cuisson.

Enrobage chocolat

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

Tremper les fond des sablés dans le chocolat fondu et les replacer dans leurs moules de cuisson. Laisser figer au frais pendant plusieurs heures avant de démouler et déguster !

P1070363

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Sablés à la nougatine et au chocolat »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s