Des biscuits ratés… réussis !!!

Ou l’histoire de Rousquilles qui ne sont pas des Rousquilles…

P1070573

Bon, il va falloir que j’explique un peu, je pense ! Monsieur est originaire du fin fond du Roussillon, un coin un peu paumé caché aux confins du Vallespir, et qui n’est apparemment connu que des autochtones…enfin, c’est ce qu’on croit au premier abord, car Monsieur vous dira ou plutôt clamera avec force et vigueur qu’Arles sur Tech est connu pour sa Sainte Tombe (!!!) et … ses rousquilles.

Les rousquilles sont des petits biscuits ronds, troués au centre ou non, nappés d’un glaçage. C’est réellement une spécialité locale.

La pâtisserie qui les fabrique aujourd’hui encore de façon artisanale, ne livre pas ses secrets de fabrication : la liste des ingrédients n’est connue que des patrons d’où le fait que si l’on s’essaye à la réalisation de ce petit gâteau, on ne peut que s’en approcher, mais peut-être pas tout à fait égaler.

P1070569

Et là, j’entre en scène : je farfouille sur le net, je découvre quelques recettes, toutes plus approximatives les unes que les autres, et je me lance.

Et là, je rigole !!! Un ratage complet !! On ne parle pour la plupart du temps que des recettes qu’on réussit, qu’on maîtrise, etc, etc… mais là, ça valait le coup que je vous dise que le résultat n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais. Nul besoin d’en manger : déjà, visuellement, la texture du biscuit n’a rien à voir avec l’original.

Mais oh, surprise ! Monsieur ne pouvant s’empêcher de goûter à tout, il m’a assuré un « Si, si, c’est bon ! » très affirmatif et convaincant… Et bien, je confirme : mon ratage est finalement réussi. Du coup, je vous livre ici MA recette de Rousquille tout à fait personnelle, non conforme et finalement… inratable !

P1070570

Le biscuit :

  • 150 g de farine tamisée
  • 45 g de sucre glace
  • 45 g de beurre ramolli
  • 15 g de miel
  • 25 g de lait
  • 6 g de levure chimique (1/2 sachet)
  • 1 jaune d’œuf
  • 10 g de fleur d’oranger
  • qsp zestes d’orange ou de citron

Le glaçage :

  • 1 blanc d’œuf
  • 200 g de sucre glace
  • le jus d’un 1/2 citron

Le biscuit :

Couper le beurre en petits morceaux. Dans la cuve du robot muni de l’ustensile feuille (ou à la main), mélanger la farine, le beurre, le sucre glace et la levure jusqu’à obtenir une masse sableuse.

Faire tiédir le miel et le lait, rajouter la fleur d’oranger, les zestes et le jaune d’œuf et incorporer le tout au mélange farine/beurre/sucre/levure. Bien malaxer l’ensemble pour obtenir une pâte souple.

Enfermer cette pâte dans un film alimentaire et laisser reposer 1 heure au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 180°C (Th. 6).

Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte sur une épaisseur d’environ 0,5 cm. A l’aide d’un emporte-pièce (ou d’un verre), découper des ronds.

Disposer ces ronds sur la plaque du four recouverte de papier cuisson et enfourner durant 15 minutes environ.

Le glaçage :

Mélanger le sucre et le blanc d’œuf vigoureusement, à la spatule. Ajouter le citron et mélanger à nouveau.

Tremper les biscuits dans le glaçage et les reposer sur une grille de cuisson.

PS : Choisissez un miel bien parfumé, car à la cuisson, il perd un peu de son intensité et donc de saveur…

P1070572

Advertisements

5 réflexions au sujet de « Des biscuits ratés… réussis !!! »

  1. Ha ! Ha ! ils n’ont pas l’air, mais s’ils sont bons, c’est ce qui compte !!!
    J’ai moi aussi fait ma version des rousquilles …. roses sur mon blog !
    bonne soirée, bises x

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s