Pâte brisée et pâte sucrée

Je ne le répéterais jamais assez : le fait maison, il n’y a que ça de bon ! Et j’ai encore eu la confirmation en ayant visionné le reportage sur ce que cache l’industrie alimentaire, diffusé sur M6 dimanche soir, dans Capital : effarant !! Du coup, je suis bien contente de ne jamais (ou très très rarement) acheter de produits transformés. Et bien souvent, nul besoin de sortir d’une grande école culinaire pour savoir les faire…

pâte 4

Un des basiques que l’on peut faire soi-même, en 2 temps/3 mouvements, c’est la pâte brisée. Ci-dessous, je vous indique donc la recette pour la pâte brisée classique, mais aussi pour ses variantes sucrées ou au noix.

Cette pâte sert à quasiment tout : quiches, tartes salées ou sucrées etc.. Bref, c’est un indispensable. Le peu de temps qu’il faut pour la faire, ainsi que son goût, et dans une autre mesure le fait de savoir ce que l’on met dedans (!), doit vous inciter à abandonner définitivement les pâtes toutes faites achetées en grande surface.

  • 175 g de farine
  • 85 g de beurre ramolli
  • 1 pincée de sel
  • 2 à 3 c.à.s. d’eau froide

Dans la cuve de votre robot muni de l’ustensile « feuille » (ou bien, tout simplement à la main), mélanger la farine, le beurre coupé en petits morceaux et le sel.

Bien mélanger jusqu’à obtenir une consistance sableuse, un peu comme de la chapelure.

Incorporer progressivement l’eau, petit à petit, jusqu’à former une belle pâte homogène.

Enfermer la pâte dans un film alimentaire et laisser la reposer au réfrigérateur durant 30 minutes environ (voire 1h00). Ceci dit, si on est pressé, on peut l’utiliser immédiatement, mais elle sera meilleure après ce passage au frais.

Verser la pâte sur un plan de travail fariné. Étaler la pâte finement.

P1060692

Beurrer le moule, puis foncer le moule avec la pâte. Découper l’excédent de pâte.

Utiliser ensuite en fonction de la garniture choisie.

S’il est nécessaire de faire une cuisson à blanc, enfourner durant 10 minutes à 180°C (Th. 6), en ayant pris soin de recouvrir le fond de pâte de papier cuisson, lesté de billes de cuisson en céramique (ou de légumes secs).

Variantes :

Pour une pâte aux noix, incorporer 25 g d’amandes, de noisettes ou de noix hachées (ou moulues) au mélange à base de chapelure, avant d’incorporer l’eau.

Pour une pâte aromatique, incorporer 1 ou 2 c.à.s. d’herbes aromatiques type thym, mélange d’herbes de Provence, voire des épices, avant d’incorporer l’eau.

Pour une pâte sucrée, ajouter 2 à 3 c.à.s. de sucre en poudre (ou cassonade) au mélange à base de chapelure, avant d’incorporer l’eau.

Advertisements

11 réflexions au sujet de « Pâte brisée et pâte sucrée »

  1. Ping : Tarte aux pommes de terre et fromage de chèvre | Les mains dans la farine

    • Aaaahhh…voilà quelqu’un qui pense comme moi ! Ouf, je ne suis pas la seule. En règle générale, j’entends toujours dire, autour de moi : c’est difficile, c’est compliqué, c’est long… Alors que ce n’est pas vrai du tout. Et moi aussi, je préfère la pâte « maison » 😉

  2. Ping : Tarte au citron meringuée | Les mains dans la farine

  3. Ping : Tarte caramel au beurre salé et ganache chocolat | Les mains dans la farine

  4. Ping : Tarte au citron meringuée (2e version) | Les mains dans la farine

  5. Ping : Tarte aux prunes et crème d’amandes | Les mains dans la farine

  6. Ping : Coca aux poivrons | Les mains dans la farine

  7. Ping : Tarte Bourdaloue | Les mains dans la farine

  8. Ping : Tarte aux figues blanches, miel et amandes | Les mains dans la farine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s