Saltimbocca

Je l’avoue, je ne suis pas du tout amatrice de viande. Il parait que c’est typiquement féminin, les hommes étant davantage carnivores. Je ne sais pas si c’est vrai, mais effectivement, en ce qui me concerne, je m’en passe volontiers et sans aucun problème.

P1070651

Quoique, de temps en temps, j’aime bien les viandes blanches, un peu améliorées comme dans cette recette. Outre le jambon de parme et la sauge, traditionnellement utilisés dans toutes les variantes de « saltimbocca », j’aime bien ici le rajout du Noilly Prat associé au fond de veau qui rajoutent un petit +…

Un petit voyage en Italie, en douceur…

  • 4 escalopes de veau très fines
  • 4 tranches de jambon de Parme
  • 2 boules de mozarella
  • qsp sauge
  • 1 c.à.s. fond de veau
  • 2 c.à.s. huile d’olive
  • 15 cl de Noilly Prat (ou autre alcool ou de l’eau tout simplement)
  • qsp sel, poivre
  • 4 piques en bois

Rincer les feuilles de sauge et les ciseler finement. Les mélanger avec 3 cl de Noilly Prat, l’huile d’olive et 1 pincée de sel. (si vous n’utilisez pas d’alcool dans la recette, faire cette marinade uniquement avec l’huile d’olive et le sel)

Couper la mozarella en tranches.

Disposer sur chaque morceau d’escalope de veau : 1 feuille de sauge, quelques tranches de mozarella, 1 tranche de jambon.

Rouler l’ensemble et maintenir fermé avec une pique en bois.

Badigeonner de marinade et réserver au frais.

Faire chauffer les 12 cl restant de Noilly Prat, ajouter le fond de veau, mélanger et faire réduire des deux-tiers.

Faire chauffer une poêle et saisir les saltimbocca 3 à 4 minutes de chaque côté. En fin de cuisson, rajouter la sauce Noilly Prat/fond de veau et laisser bouillir quelques instants.

Servir rapidement, accompagné d’une salade.

P1070648

Publicités

7 réflexions au sujet de « Saltimbocca »

  1. tu me fais rire avec ton histoire de mecs carnivores… ce week end avec one copine on a du commander au restau avant l’arrivée des graçons qui étaient en retard parce que la cuisine allait fermer. Quand on le leur a dit, le premier truc qu’ils se sont écrié, c’est « pas un truc végétarien hein j’espère?!! » 😀

    • Ah…ben voilà comme quoi c’est juste : les filles « vegetariennes » et les hommes « carnivores » ! Mais bon, ce n’est qu’une vision simpliste de nos habitudes alimentaires… Je soupçonne juste les filles d’être plus critiques quant au contenu et à la qualité (sans être nullement sexiste, hein !) en ce qui concerne la cuisine quotidienne, du moins… 😉 contente de t’avoir faite sourire !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s