Forêt Noire

Après les fraises, voici enfin les cerises… Certes, on ne les trouve pas encore partout, mais personnellement, je ne dois pas chercher bien loin : au fond du jardin ! Quoique, cette année, il faudra peut-être encore attendre quelques jours. Mais ma gentille voisine gourmande m’a apportée de quoi nous satisfaire largement pour le moment. Et comme c’est un des rares fruits que je préfère cuisinés que mangés crus (oui, bon … je sais … ce n’est pas normal, mais je suis comme ça !), je me suis un peu creusée les méninges pour savoir qu’en faire. Et pour ce soir, j’ai trouvé : une forêt noire.

P1070726

C’est un dessert très facile à réaliser, et qui présente très bien. Léger, moelleux, gourmand : idéal après un repas un peu copieux. Ce ne sera pas le cas ce soir, mais dans cette maison, on n’a pas besoin d’excuses pour manger ce qui est bon !

J’avais repéré cette recette depuis un moment déjà ici, mais cette fois, je n’ai pas mis de Kirsch : je l’ai simplement remplacé par un sirop de sucre additionné d’une pointe d’extrait d’amande amère. Ce gâteau est relativement petit en diamètre (moule de 16 cm) mais étant donné qu’il est assez haut, il convient très bien pour 6 personnes. Quant à la quantité de cerises indiquée, en fait c’est un peu une estimation car j’ai oublié de les peser avant de les utiliser.

P1070723

Au fait, je ne vous ai pas demandé : je vous en garde une part ?

Pour la génoise

  • 2 x 60 g de sucre
  • 6 œufs
  • 75 g de beurre
  • 30 g de farine
  • 15 g de maïzena
  • 15 g de cacao non sucré (type Van Houten)

Pour la chantilly

  • 25 cl de crème entière bien froide
  • 25 g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille

Pour le punchage

  • 100 g de sucre
  • 200 g d’eau
  • facultatif : 2 gttes d’extrait d’amande amère

Pour la garniture et la décoration

  • 300 g de cerises
  • 50g de chocolat noir

Le sirop de punchage

Dans une casserole, porter à ébullition le sucre et l’eau et laisser bouillir jusqu’à ce que le mélange épaississe et devienne sirupeux. Hors du feu, incorporer l’extrait d’amande amère.

Dès que le sirop est refroidi, y mettre à tremper les cerises préalablement équeutées, lavées et dénoyautées.

Les génoises

Préchauffer le four à 180°C (Th. 6)

Faire fondre le beurre. Tamiser ensemble la farine, le cacao et le maïzena.

Dans une cuve, fouetter les jaunes d’œufs avec 60 g de sucre, puis incorporer le beurre, et le mélange farine/cacao/maïzena.

Battre les blancs d’œufs en neige avec les 60 g de sucre restant, et les incorporer délicatement dans le mélange de jaunes d’œufs/sucre/farine/..

Diviser la pâte en 3 parts égales (pour ma part, j’ai eu 3 x 180 g).

Verser une part de pâte dans un moule d’environ 16 cm de diamètre préalablement chemisé.

Enfourner durant 20 minutes. A la sortie du four, passer un couteau tout autour du moule pour bien décoller la génoise, démouler et laisser refroidir.

Procéder de même avec les deux autres pâtes restantes.

La crème chantilly

Quelques heures avant, placer le fouet au congélateur, et la crème au réfrigérateur.

Fendre la gousse de vanille, gratter les graines et les mélanger au sucre glace.

Fouetter la crème en chantilly, en incorporant progressivement le sucre glace. Réserver au frais jusqu’à utilisation.

Montage

Sortir les cerises du sirop et réserver de côté.

Imbiber les génoises, sur les deux faces, avec le sirop (équivalent d’une à deux cuillères à soupe sur chaque face).

Disposer la première génoise sur le plat de service.

Mettre une couche de chantilly sur une épaisseur d’environ 0,5 cm. Rajouter les cerises. Recouvrir avec la deuxième génoise, chantilly et cerises.

Recouvrir avec la troisième génoise, puis procéder au glaçage en étalant le restant de chantilly à l’aide d’une spatule.

Faire fondre le chocolat au bain-marie et à l’aide d’une fourchette, réaliser des traits de chocolat sur toute la surface du gâteau.

Mettre au réfrigérateur pendant au moins 2 heures avant de déguster.

P1070719 P1070721 P1070718

Advertisements

8 réflexions au sujet de « Forêt Noire »

  1. Ping : Rainbow cake ou le gâteau arc-en-ciel | Les mains dans la farine

  2. Bonjour,

    Il doit manquer un ingrédient pour la génoise car je viens de réaliser la recette 2X et c’est loupé ! La première fois, mes blancs n’étaient pas assez ferme (ma fille avait mis un peu de jaune dedans) mais la deuxième fois tout était parfait jusqu’au grammage puisque moi aussi j’avais 180g x 3… Bref, il est 15h mes invités arrivent dans 2h, j’ai utilisé 12 oeufs et tout est à la poubelle !
    Pouvez-vous me dire ce qui ne va pas dans la recette car je l’ai trouvé alléchante aux premiers abords !
    Juliette

    • Honnêtement, je ne vois pas…même en allant vérifier sur le site d’origine (cf mon article précédant la recette), je ne vois rien de spécial non plus. De plus, vous ne décrivez pas spécifiquement le problème rencontré.
      Il faute veiller à bien monter les blancs, puis à les mélanger DÉLICATEMENT à la maryse, en 3 fois.
      Navrée, mais je ne comprends pas. Normalement, il n’y a aucune difficulté. Avez vous bien préchauffé votre four également ?
      Avez-vous l’habitude de faire des génoises ? Si oui, utilisez simplement votre recette.
      Bon courage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s