Rainbow cake ou le gâteau arc-en-ciel

Comme je le disais hier dans mon billet concernant le bavarois poire et spéculoos, une amie m’a commandée pour aujourd’hui le gâteau d’anniversaire de son fiston. Le seul impératif : beaucoup de chantilly. N’étant pas très habituée à utiliser autant cette crème, hormis dans le Saint-Honoré par exemple, je suis partie sur un Rainbow cake, très en vogue actuellement sur la blogosphère, en utilisant une chantilly parfumée à la poire (il fallait que ça reste blanc pour l’effet visuel du gâteau).

P1070760

Et bien, que vous dire hormis ma déception ?! L’effet visuel est garanti : ça, c’est une certitude. Les enfants auront les yeux écarquillés devant cette déclinaison de couleurs, mais à mon avis, c’est tout…

P1070762J’ai été très déçue des soit-disant génoises. J’ai pris la recette qui s’avère être celle que l’on retrouve globalement sur tous les blogs qui parlent de ce gâteau. Mais franchement, ça n’a ni le goût, ni la consistance d’une vraie bonne génoise. Je trouve celle-ci lourde, caoutchouteuse et peu agréable : ce n’est pas mauvais en soi, mais franchement pas terrible. De plus, les poires mixées dans la chantilly donnent une impression granuleuse à l’appareil : bof-bof, donc. Je ne recommencerais pas cette erreur. Quitte à vouloir un parfum dans ma chantilly, j’utiliserais un arôme.

Je referais ce gâteau, c’est sûr, car il est très joli. Mais je prendrais ma recette de génoise, très légère, aérienne et moelleuse à souhait. Donc, à vous de voir : soit vous suivez la recette ci-dessous, celle que l’on retrouve sur bon nombre de blogs culinaires qui parlent du Rainbow Cake, soit vous réalisez ce gâteau en suivant ma recette de génoise dont je parle juste au-dessus…

P1070747

Pour le gâteau (diamètre : 20 cm)

  • 430 g de farine
  • 430 g de sucre
  • 220 g de beurre
  • 350 g de lait
  • 5 œufs
  • 7 g de levure chimique
  • 1 gousse de vanille
  • colorants alimentaires : violet, bleu, vert, jaune, orange et rouge

Pour la mousse de chantilly

  • 1 grosse boite de poires au sirop
  • 160 g de sucre
  • 75 cl de crème fleurette
  • 10 à 12 feuilles de gélatine

Pour le glaçage à la chantilly

  • 25 cl de crème fleurette
  • 25 g de sucre glace
  • 1 sachet de fixe chantilly

Le gâteau

Préchauffer le four à 180°C (Th. 6)

Battre ensemble les œufs et le sucre, jusqu’à ce que le mélange soit mousseux.

Faire fondre le beurre et le mélanger avec le lait.

Mélanger la farine et la levure chimique.

Fendre la gousse de vanille et récupérer les graines.

Incorporer progressivement et alternativement le mélange beurre/lait et la farine aux œufs battus. Ajouter les graines de vanille.

Diviser la pâte en 6 parts égales (environ 280 g pour chaque part), et colorer chaque part avec un des colorants nécessaires : violet, bleu, vert, jaune, orange et rouge.

Disposer le cercle à pâtisserie (ou un moule) préalablement graissé et fariné sur une plaque du four recouverte de papier cuisson.

Verser la pâte dans le cercle et enfourner durant 12 minutes.

A l’issue de ce temps, sortir la plaque du four. Ôter le cercle (ou le moule) et laisser refroidir.

Procéder de même avec les 5 autres parts de pâte.

La mousse de chantilly

Mixer les poires jusqu’à les réduire en purée. Au besoin, passer cette purée dans un tamis pour ôter les granulosités qui pourraient persister.

Faire tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pendant au moins 10 minutes.

Dans une casserole, faire chauffer la purée de poires jusqu’à ébullition. Hors du feu, incorporer les feuilles de gélatine préalablement essorées. Bien fouetter pour homogénéiser l’ensemble et laisser refroidir.

Monter la crème en chantilly en incorporant progressivement le sucre.

A la maryse, mélanger la purée de poires (qui ne doit plus être chaude !) à la chantilly, en soulevant la masse pour bien mélanger.

Réserver au frais.

Glaçage à la chantilly

Mélanger le fixe-chantilly au sucre glace.

Monter la crème en chantilly en incorporant progressivement le sucre glace.

Réserver au frais.

Montage et finalisation

Sur un plat de service, déposer la génoise violette. Recouvrir de mousse de chantilly. Déposer la génoise bleue et recommencer ainsi de suite jusqu’à la dernière génoise.

L’ordre des couleurs sera le suivant : violet, bleu, vert, jaune, orange et, pour finir, rouge.

P1070741

A l’aide d’une spatule coudée (le plus pratique), recouvrir le dessus du gâteau de glaçage à la chantilly, puis faire de même avec les cotés (si vous avez l’impression de faire du crépi, ne vous en faites pas !!! 😉 )

Mettre au frais au moins 1 heure, afin que la mousse et le glaçage se figent.

Nota : un petit moment de déception pour cette recette, mais il semblerait que le destinataire de ce gâteau ait été ravi quand même. Merci Damien et encore « Bon anniversaire » !

gateau anniv damien

Advertisements

29 réflexions au sujet de « Rainbow cake ou le gâteau arc-en-ciel »

    • En fait, dire toujours que c’est bon, alors que ce n’est pas le cas, ce n’est pas dans mes habitudes. Il est egalement interessant de voir, sur un blog, ce qui ne va pas, au lieu de toujours avoir l’impression que tout est parfait et coule de source… Enfin, c’est mon avis tout à fait personnel ! 😉

  1. Ah mais je ne suis pas du tout d’accord! Il est très bon ce gâteau! Personne ne savait à quoi s’attendre, donc aucune déception, que du régal! Effectivement on ne sentait pas la poire, l’idée de l’arôme (ou de la liqueur ;)) est à tenter. Mais on a adoré je l’ai même mis sur ma page facebook…MAis bon, je suis volontaire pour goûter l’autre version de genoise, pour comparer! Et Damien était enchanté, même Mossieur qui d’habitude n’aime pas les gâteaux .

    • Bon alors, toi ! TOI ! Tu n’es absolument pas objective ! Ce n’est pas possible, sinon ! Merci en tout cas pour ce (trop) gentil commentaire…mais à refaire avec MA recette de génoise, et on pourra comparer les deux ! (Et avec une chantilly classique, parce que là, pour le coup, mon essai était foireux)

  2. Même si le goût n’était pas au rendez-vous, cela t’auras permis de faire la comparaison !
    En tout cas, je te félicites, car ton gâteau à un visuel d,enfer !
    bravo !

  3. Bonjour!
    Merci pour cette recette qui à l’air super ! J’ai une petite question peut etre pourriez vous m’éclairer …. Et-il possible de faire le Gâteau un jour avant la dégustation? la chantilly ne risque t-elle pas de retomber?

    Merci d’avance 🙂

    • Bonjour,
      Quelques petites précisions. Si vous avez lu entièrement mon billet, vous avez pu constater que je n’étais pas du tout satisfaite de la génoise ni de la chantilly. Mon conseil : faites la génoise telle qu’indiquée ici (sans le cacao, bien sûr) et procédez ensuite comme indiqué dans la recette (division en x parts, colorants etc).
      En ce qui concerne la chantilly, si vous faites ce gâteau la veille, n’hésitez pas à ajouter du Chantifix (se trouve dans les rayons pâtisserie des grandes surfaces) et gardez bien votre gâteau au frais. Si vous désirez mettre des poires dans la chantilly, passez les au tamis avant de les incorporer à la chantilly sous peine d’avoir des granulosités.
      J’espère avoir répondu à vos attentes, et surtout… venez me donner ici même votre avis suite à votre réalisation 🙂
      Bonne journée

      • Merci d’avoir pris le temps de me répondre! Et merci pour vos conseils très précieux que je suivrai à la lettre =)

  4. Bonjour ,pour la recette de votre génoise, peut on la divisée en 6 ou faut il doubler les ingrédients.et merci pour votre franchise car c’est une des questions que je me posais: est-ce bon ? Est-ce trop sec ? Merci!!!!

    • Si vous voulez faire la génoise indiquée dans la recette, elle est prévue pour être divisée en 6 (« Diviser la pâte en 6 parts égales (environ 280 g pour chaque part), et colorer chaque part avec un des colorants nécessaires : violet, bleu, vert, jaune, orange et rouge. »). Mais en fait, tout va dépendre de la taille de votre moule (16/20/24 cm ?).
      Quant au goût, en ce qui concerne la recette de génoise mentionnée spécifiquement ici, je ne l’ai pas aimé car on dirait vraiment une pâte collante, sans moelleux, très caoutchouteuse. Mais si vous faites ce cake avec une bonne génoise, ce gâteau sera léger, et absolument pas sec. Si vous voulez faire la génoise que j’ai indiquée ici, mais sans chocolat, ou encore celle-ci, qui est à mon sens la meilleure, il vous faudra augmenter d’1/3 ou de 1/2 les proportions… à vous la règle de 3 apprise à l’école ! 🙂 J’espère que vous vous régalerez…

  5. Je suis trop contente de tomber sur ton post, enfin quelqu’un qui ose dire que le rainbow cake c’est beau mais c’est tout; Je cherche à en faire un, bon, léger .Je suis donc allée voir ta recette de génoise,l’as-tu déjà faite sans le cacao? Que penses tu sur le fait d’ajouter un peu de poudre d’amande? merci pour ta réponse

  6. Ca y est, je l’ai fait ce week-end avec ta génoise et une chantilly « citron ». Très bon et l’effet visuel … assuré ! De l’extérieur, il ne paie pas de mine. J’adore ! Seul bémol : il me reste un saladier de chantilly. Pourtant les couches étaient généreuses … Merci pour cette super-recette !

  7. Bonjour,
    J’ai réalisé le rainbow cake avec une recette trouvée sur internet et effectivement, le gâteau n’est pas bon : les « génoises » sont lourdes et « collantes ». J’ai pris des colorants en poudre et les couleurs étaient fades…donc pas une vraie réussite. Je vais donc vous écouter et le refaire en faisant de vraies génoises. J’ai tenté ce week end une génoise en utilisant la recette que vous nous avez indiqué (avec un moule 23 cm) et le gâteau était très bon. Je pense que les quantités sont idéales pour 2 génoises d’un rainbow cake ? Donc pour 6 génoises, je triple les doses ? qu’en pensez vous ? les colorants en gel sont ils plus efficaces pour ces génoises ? merci.

    • Hormis de vous retrouver avec un peu de surplus, vous ne risquez rien à tripler les quantités. Concernant les colorants, je n’ai jamais utilisé de colorants en gel (et pourtant, j’en ai !). Ma preference va vers les colorants en poudre, mais uniquement parce que je connais, mais comme toujours, il y a differentes qualités. Vous employez les colorants en gel pour les mêmes utilisations que la poudre ? Sinon, evitez absolument les colorants liquides qui ne valent pas grand chose et qui rajoutent de l’humidité dans la pâte car pour obtenir de belles couleurs avec ça, il faut en mettre beaucoup. Bonne réalisation et bonne dégustation !

  8. Bonjour,
    Je vais me lancer dans un essaie de génoise avec votre recette. Je n’ai pas de colorant en poudre à dispo, (je suis en Martinique et dans les grandes surfaces, on trouve pas encore tout comme on le voudrait). je sais que je peux trouver des colorant en gel (à prix d’or!!!), comment on dose la quantité? on verse et mélange jusqu’à obtenir la couleur désirée? le rendu couleur dans le bol, sera le même que le gâteau une fois cuit?
    À part la chantilly, il y a d’autre chose sympas pour mettre dans et sur la gâteau?

    Merci d’avance.

    Frédérique

    • Concernant le colorant gel, on dose « au feeling » tout en sachant qu’il en faut très très peu (1 pointe de couteau). Et la couleur s’atténue lors de la cuisson, mais pas énormément. Concernant la garniture, on peut mettre une crème aux fruits, une ganache, de la confiture, de la pâte à tartiner etc… Un peu comme on veut et comme on aime 😊. Pour l’extérieur toutefois, la chantilly est de rigueur. Bonne réalisation !

  9. Bonjour,
    Quelle hauteur approximative fait le gâteau ?
    Je compte en faire un pour une fête de famille et je devrais donc le transporter.
    Merci

    • Il y a longtemps que je ne l’ai plus fait mais de mémoire, je dirais entre 15 et 20 cm de haut : tout dépend de l’épaisseur de vos génoises et de la crème étalée entre les couches.
      Si vous avez la possibilité,, je vous conseille de faire la couche de masquage extérieure lorsque vous serez sur place. Ceci vous évitera d’avoir des sueurs froides durant le transport et de vous demander si oui/non le gâteau arrivera bien entier !

  10. Bonjour, j’ai fait également un rainbow cake récemment, en suivant comme vous la recette qu’on trouve partout sur internet. Et comme vous, j’ai été DECUE! Un visuel parfait, mais un gout et une texture vraiment bof bof. Et c’est comme ca que je suis tombée sur votre recette, et votre avis de remplacer par une génoise (super rapide en plus). Ma grosse question: la génoise ne risque elle pas de retomber durant les manipulations suivantes? (diviser la pate; la colorer etc)
    Avez vous finalement essayé avec la génoise? Ma deuxième idée consistait simplement a refaire la même recette mais en battant les blancs en neige. Qu’en pensez vous?

    • Personnellement je n’ai pas re-essayé mais une de mes amies l’a fait avec ma recette de génoise et était apparemment contente du résultat. Honnêtement, je ne retenterai pas la recette d’origine même en battant les oeufs en neige car je n’ai vraiment pas aimé mais pourquoi pas… si vous le faites comme ça, revenez me dire ce que vous en avez pensé ! 😊

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s