Financiers au miel et amandes, selon Lenôtre

Si un jour on m’avait dit que je ferais des gâteaux de chez Lenôtre, j’aurais ri, et Monsieur Gaston Lenôtre se serait peut-être retourné dans sa tombe ! Jusqu’à ce que je récupère cette recette de financiers au miel et aux amandes qui, finalement, n’est pas qu’à la portée des hauts-toqués de la pâtisserie française : au contraire. Ils sont d’une facilité et d’une rapidité à toute épreuve.P1070859

Des financiers, encore des financiers… Bon, c’est vrai, je fais souvent des gâteaux en format individuel. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ici, à la maison, j’ai une bande de gloutons qui se jetteraient sur les gâteaux entiers si je les faisais en grand format.  Et parce que j’ai une boîte en fer « à gâteaux » qui trône dans le salon, et qui crie souvent famine parce que les gloutons en question ont tout dévoré en regardant leurs séries préférées à la télé ou ont joué à leurs jeux de je-ne-sais-pas-quoi sur la tablette, tout en plongeant une main pas si innocente que ça dans la boîte en question… Et qui soudain s’offusquent : « Mais, euh… pourquoi elle est vide, la boîte ? ». N’est ce pas, Monsieur ?

C’est la raison pour laquelle il me faut toujours trouver des petits trucs sympas et rapides à faire, histoire de caler leur appétit féroce. D’où la réalisation de ces financiers pour lesquels Monsieur s’est exclamé hier soir : « oh, c’est super bon, ce truc ! ». C’est tout dire…

  • 40 g de miel d’acacia
  • 200 g de sucre roux
  • 80 g de poudre d’amandes
  • 80 g de farine complète
  • 120 g de beurre
  • 150 g de blancs d’œufs (environ 5 blancs d’œufs)
  • sel

Préchauffer le four à 210°C (Th. 7)

Monter les blancs d’œufs en neige avec une petite pincée de sel.

Dans un saladier, mélange la farine, le sucre et les amandes en poudre.

Couper le beurre en petits morceaux et le faire fondre dans une casserole, à feu doux. Éteindre le feu dès que le beurre commence à devenir brun clair. Laisser refroidir avant de l’incorporer à la spatule au mélange farine/sucre/amandes en poudre.

Incorporer doucement les blancs d’œufs montés en neige, puis bien mélanger pour former une pâte homogène.

Faire tiédir le miel et le rajouter à la préparation.

Beurrer et fariner des moules à financier (pas besoin si ce sont des moules en silicone), et verser la préparation à mi-hauteur.

Enfourner durant 10 minutes. A la sortie du four, laisser refroidir un peu avant de démouler.

P1070863

Nota : pour notre part, cette recette mérite, peut-être, d’être un peu moins sucrée. C’est la raison pour laquelle je ne mettrai, la prochaine fois, que 150 g de sucre… mais c’est une affaire de goût personnel.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Financiers au miel et amandes, selon Lenôtre »

  1. Je les fais tout de suite et reviens vers vous ! C’est très différent de ma recette habituelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s