Cromesquis de Saint-Marcellin

Cromé-quoi ? Ah ben, vous voyez que vous non plus ne savez pas !!! Bon, peut-être que si, et que la seule inculte dans l’histoire, c’est moi ! S’il y en a quand même qui ne savent pas ce que sont des Cromesquis, sachez qu’il s’agit tout simplement de croquettes panées dont l’origine, semble-t’il, serait polonaise.Oui, bon, fallait le savoir, quand même, non ?!!!P1080021

Ce qu’il y a de bien, avec ces Cromesquis (ah, maintenant que je sais ce que c’est, je ne vais plus me lasser de dire ce mot : Cro-mes-quis !), donc je disais : ce qu’il y a de bien, c’est qu’on peut les faire à, à peu près, n’importe quoi, même en version sucrée (je ne suis pas bien sûre par contre que ce soit vraiment d’origine, ça !). Ouvrez votre réfrigérateur et vous trouverez bien quelque chose pour les faire…

En ce qui me concerne, j’avais repéré ces Cromesquis (!!) de Saint-Marcellin dans le magazine très chic d’Arts et Gastronomie.

Alors, que dire … ?? Que pour ma part, deux portions m’ont largement suffi, avec une petite salade en guise de repas du soir, mais que Monsieur en a mangé 5 en plus de tout un repas complet (bon, c’est vrai, il revenait de faire 3h30 de VTT !).

Nota : n’utilisez pas un Saint-Marcellin trop fait. Il serait piquant et vos Cromesquis (vous voyez, je ne m’en lasse pas !) ne seraient pas bons.

Pour 12 Cromesquis

  • 2 fromages Saint-Marcellin
  • 2 œufs
  • 2 c.à.s. de chapelure
  • 2 c.à.s. de noisettes en poudre
  • 30 cl d’huile de friture

Dans une assiette creuse, mélanger la chapelure et les noisettes en poudre.

Dans une autre assiette creuse, battre les œufs en omelette.

Couper les Saint-Marcellin en 6 parts égales. Les rouler entre les mains pour former des boules (arrggghhh… ça colle !).

Rouler les boules de fromage dans l’œuf battu puis dans le mélange chapelure/noisettes de manière à bien les enrober. Recommencer l’opération 2 fois pour obtenir des croquettes bien croustillantes.

Les déposer sur une assiette et les placer pendant 1h à 1h30 au congélateur.

Chauffer l’huile dans une petite casserole.

Dès qu’elle frémit, plonger les croquettes, et les faire frire en les retournant.

Égoutter les Cromesquis sur du papier absorbant, puis les déposer sur une assiette garnie de salade finement coupée.

P1080020

Advertisements

8 réflexions au sujet de « Cromesquis de Saint-Marcellin »

  1. Ping : Cake noisettes citron | Les mains dans la farine

  2. Ping : Le fromage Saint-Marcellin protégé par une IGP | radis rose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s