Confiture de prunes au cognac, raisins et noix

Lorsque j’ai débuté ce blog, je n’aurais jamais cru qu’un jour je mettrais une recette de confiture. C’est banal, une confiture. Tout le monde sait faire les confitures. Mais là, il fallait vraiment que je partage cette recette avec vous. Cette confiture est tout simplement incroyable (pour moi, bien sûr !).P1080522

En général, on a tendance a marier les prunes avec les amandes. Ici, que nenni. Point d’amandes. En lieu et place : des raisins, des noix et un soupçon de cognac. Ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas en état d’ébriété après avoir goûté cette douceur. D’une part, parce que la quantité de cognac est infime par rapport à la quantité de fruits et de sucre. D’autre part, parce que tout alcool qui a chauffé diminue sa teneur en alcool, voire même n’en contient plus du tout dès lors qu’il est flambé… Vous me suivez ?

Bref, tout ceci pour vous dire que vous pourrez manger cette confiture dès potron-minet, sur un bon pain de campagne ou aux céréales… mais laissez-en quand même un peu aux autres !P1080520

  • 2 kg de prunes jaunes
  • 40 cl d’eau
  • 2 kg de sucre à confiture, type Confisuc
  • 140 g de noix
  • 250 g de raisins secs (raisins blonds)
  • 15 cl de cognac

Couper les prunes en deux et les dénoyauter. Dans un gros faitout, ou bassine à confiture, mettre les prunes et l’eau, puis faire chauffer. Dès ébullition, baisser le feu et faire cuire à petits bouillons pendant 30 minutes, en remuant de temps en temps.

Rajouter le sucre, et mélanger jusqu’à sa complète dissolution. Incorporer les raisins secs. Poursuivre la cuisson à petits bouillons pendant 40 minutes, en remuant de temps en temps (attention aux projections !).

A l’issue de ce temps, vérifier si la consistance de la confiture est bonne : déposer une c.à.c. de confiture sur une assiette froide. Attendre 1 mn puis toucher du bout du doigt : si la surface de la confiture se ride, la confiture est cuite. Sinon, prolonger la cuisson d’une dizaine de minutes.

Enfermer les noix dans un sachet, et tapoter ce sachet avec un rouleau pâtissier : ceci va permettre de hacher rapidement et grossièrement les noix.

Hors du feu, incorporer les noix et le cognac. Bien mélanger.

Remplir immédiatement des pots stérilisés, fermer le couvercle en serrant bien, et retourner les pots de confiture tête-bêche jusqu’à complet refroidissement.

Il faut aussi goûter la confiture de prunes jaunes & vanille : un délice également !P1080524

Nota 1 : pour stériliser des bocaux et leur couvercle : bien les laver et les rincer. Les faire bouillir 10 à 15 minutes dans de l’eau, les sortir à l’aide d’une pince et laisser sécher à l’envers sur un torchon propre (ne pas les sécher avec un torchon)

Nota 2 : peut-être peut on diminuer un peu la quantité de sucre mais cela dépend des fruits (sucrés ou acides)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s