Flan parisien

Vous vous souvenez, lorsque vous étiez petit(e) et que vous passiez devant les vitrines du boulanger-pâtissier du coin, il y avait presque toujours une belle part de flan qui vous faisait de l’œil, nichée entre la meringue et la tarte aux pommes ?! Moi, pour ma part, je m’en souviens très bien… On nous l’emballait dans un petit bout de carton, voire un simple sachet en papier, et c’était à qui mordrait le plus rapidement dedans !P1080871

J’ai récemment appris que selon les régions, on n’appelle pas ça le flan pâtissier, mais le flan parisien. Il va falloir que j’aille creuser un peu pour en connaître la raison.

P1080870Chose étonnante, je n’aime pas les flans aux œufs, en général. Je n’en apprécie ni le goût, ni la consistance, flasque et molle, sans mordant. Par contre, je ne peux pas dire la même chose concernant le flan pâtissier : ce petit goût de vanille, cette consistance oscillant entre le croquant de la pâte et le moelleux du flan… Bref, j’adore. Certes, c’est relativement lourd, donc une petite part suffit amplement. Mais du coup, on a l’impression qu’il y en a davantage !P1080871 - Copie

Ici, point de substances chimiques, de poudre à flan ou autre artifice : uniquement de bons produits, qui réhaussent le goût de ce dessert que (je pense) tout le monde aime. D’une simplicité enfantine à réaliser, vous n’aurez plus d’excuse pour vous en passer !

Pour un moule de Ø 26 cm – hauteur +/- 4 cm

  • 1 pâte brisée (réalisée avec du lait au lieu de l’eau indiquée)
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 80 cl de lait entier
  • 100 g de jaune d’œuf (= environ 5 œufs)
  • 100 g de Maïzena
  • 180 g de sucre
  • 1 gousse de vanille

Réaliser la pâte brisée comme indiqué ici (ou, à défaut, utiliser une pâte brisée du commerce). Beurrer un moule à bord haut (pour moi, moule à charnière). Étaler la pâte brisée finement et la déposer dans le moule.

Nota :

  • Si le moule est plus haut, mais d’un diamètre inférieur (Ø 20 ou 22 cm/ 7 cm de haut), ça convient parfaitement
  • Si le moule est de Ø 24 ou 26 cm, mais plus haut, limiter la hauteur du bord de la pâte à 4 cm maximum)

Mettre le moule avec la pâte au congélateur, le temps de préparer l’appareil à flan.

Fendre la gousse de vanille : récupérer les graines et réserver la gousse.

Dans une casserole, mettre à chauffer le lait, la crème et la gousse de vanille. Dès ébullition, éteindre le feu et laisser infuser.

Dans un saladier, mettre les jaunes d’œufs et les graines de vanille, mélanger avec le sucre, puis incorporer la Maïzena : mélanger jusqu’à obtenir une masse bien homogène.

Ôter la gousse de vanille de la casserole, et verser 1/3 du lait bouillant sur le mélange œuf/sucre/Maïzena.

Fouetter jusqu’à ce que la masse soit bien dissolue dans le lait, puis verser progressivement le restant du lait tout en continuant à bien fouetter pour mélanger.

Laisser la pâte reposer 2 minutes : si la crème n’a pas immédiatement épaissi, reverser dans la casserole et faire chauffer à feu doux en mélangeant. Dès qu’elle épaissit, ôter immédiatement du feu.

Laisser refroidir à température ambiante.

Préchauffer le four à 175°C. (Th. 6). Sortir le moule avec la pâte brisée du congélateur.

Verser l’appareil à flan refroidi sur la pâte congelée, et enfourner durant 50 minutes.

Vérifier la cuisson : la pâte doit être cuite, sans brûler. Si nécessaire, remettre au four durant 10 minutes.

A la sortie du four, laisser refroidir totalement avant de déguster.

PS : on adore aussi y rajouter des raisins secs, voire même l’aromatiser légèrement avec de l’eau de fleur d’oranger. Pourquoi pas avec un soupçon de rhum… A chacun d’imaginer sa façon de personnaliser un peu ce flan, qui reste très classique.P1080868

Advertisements

9 réflexions au sujet de « Flan parisien »

  1. J’ai tester car j’adore le flan pâtissier ou parisien pour ne froisser personne (lol) mais il n’avait hélas pas la même consistance que sur la photo. Oú est le problème ? Y a t’il une solution ? J’ai pourtant suivi la recette

    • Avez vous bien utilisé la crème entière ? Du lait entier (et pas 1/2 écremé) ? La Maïzena (et non pas de la farine) ? Bien incorporé le lait chaud dans le melange jaune d’oeuf/Maïzena/sucre (pas tout d’un coup) puis remis à chauffer jusqu’à épaississement ? Difficile de dire ce qui a pu rater sans savoir exactement comment vous avez procédé…

  2. Voilá, voilá…. le lait… c’était du demi écrémé … j’ai aussi remis á épaissir mais surement pas assez. J’ai également utilisé de la vanille liquide..-:( Merci pour votre réponse. Mais je ne m’avoue pas vaincu 🙂 je le retenterai

    • Il se peut que ça vienne effectivement de ça : le lait entier ne réagit pas du tout de la même façon que le lait demi-écrémé. Apres, je ne pense pas que la vanille liquide ait une incidence, car en general on en met tres, tres peu… (Vous avez mis la vanille dans le lait à chauffer, je suppose). Essayez avec le lait et la creme liquide entiere, en faisant épaissir le tout sur feu doux. J’espère que vous y arriverez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s