Sablés aux épices de Noël

Le mois de décembre signifie toujours beaucoup de souvenirs, pour moi. Des souvenirs odorants et gustatifs : étant née dans le nord de la Belgique, les plaisirs de fin d’année commençaient le 6 décembre, à la Saint Nicolas (il n’y a pas de Père Noël en Belgique). Ce jour là, on trouvait sous le sapin des oranges, des clémentines, des spéculoos aux formes de Saint Nicolas, et tout embaumait les épices… Même le père Fouettard en distribuait aux enfants sages dans les écoles. J’adorais ça, et j’adore toujours ça !!!

P1090059Malheureusement, ici, dans le sud de la France, il faut vraiment attendre la fin de l’année, aux alentours de Noël, pour sentir toutes ces bonnes odeurs, et encore… il en manque quand même : pas de spéculoos sous le sapin, ni de bonnes odeurs d’orange et de cannelle.

P1090067Du coup, j’aime beaucoup faire ces sablés aux épices de Noël, non seulement parce que quand on les prépare et quand ils cuisent, la cuisine embaume… mais quand on les mange, on retombe tout de suite en enfance !

Petite astuce déco : si vous prévoyez, avant cuisson, de faire un petit trou dans le sablé, vous pourrez l’accrocher au sapin avec un beau ruban de satin … Déco gourmande garantie !

Pour les sablés

  • 420 g de farine
  • 1 c.à.c. de levure chimique
  • 1 c.à.c. de gingembre en poudre
  • 1/2 c.à.c. de cannelle
  • 1/2 c.à.c. de muscade
  • 1 orange non traitée
  • 60 g de sucre cassonade
  • 220 g de miel
  • 130 g de beurre
  • 6 cl d’huile
  • 1 œuf

Pour la décoration

  • qsp de sucre cassonade
  • 330 g de sucre glace
  • 30 g de blanc d’œuf
  • colorants alimentaires au choix

Les sablés

Laver et sécher l’orange : en prélever le zeste.

Dans la cuve du robot muni de l’ustensile « feuille » (ou à la main), mélanger les ingrédients secs, c.à.d. : la farine, la levure, le gingembre, la cannelle, la muscade et le sucre cassonade + le zeste de l’orange.

Faire fondre ensemble le beurre et le miel et les incorporer au mélange de farine et épices. Bien malaxer pour homogénéiser l’ensemble.

Rajouter l’huile, et mélanger à nouveau, puis incorporer l’œuf préalablement battu.

Bien travailler la pâte qui va devenir très collante.

Ramasser la pâte en boule et l’enfermer dans un film alimentaire avant de la mettre minimum 2 heures au réfrigérateur (je prépare la pâte la veille…).

Sortir la pâte du réfrigérateur et la couper en 2. Remettre une partie dans le réfrigérateur : elle restera ainsi bien froide le temps de façonner l’autre partie.

Sur un plan de travail légèrement fariné, étaler la pâte sur une épaisseur de 5 mm environ.

Préchauffer le four à 170°C (Th. 6).

A l’aide d’un emporte-pièce, ou tout simplement d’un verre, détailler des formes. Les déposer sur une plaque de four recouverte de papier cuisson.

Si aucun glaçage n’est prévu, saupoudrer le dessus des formes avec du sucre cassonade.

Insérer la plaque dans la partie supérieure du four, et laisser cuire 10 minutes. A la sortie du four, les sablés seront encore un peu mou : les transvaser sur une grille et les laisser refroidir avant de les enfermer dans une boite en fer… ou sur le sapin !

Le glaçage

Battre légèrement le blanc d’œuf, puis incorporer le sucre glace jusqu’à ce que ce dernier soit totalement fondu. La masse doit être très compacte et lourde.

Prélever l’équivalent d’une c.à.c. dans un bol, verser 1 ou 2 gouttes d’eau (attention, y aller tout doucement : s’il y a trop d’eau, c’est fichu), une pincée de colorants et bien mélanger. Dans un cornet (ou une petite poche de congélation), verser cette pâte. Couper un minuscule bout du cornet, et dessiner les bords des sablés avec cette pâte de glaçage.

Faire de même pour remplir le dessin, en liquéfiant à peine (mais vraiment à peine) un peu plus la pâte : l’étaler délicatement à la petite cuillère, dès que les bords dessinés au glaçage sont durs.

Toujours commencer par dessiner les bords, et attendre qu’ils aient durcis avant de remplir le dessin de glaçage.

Il vous restera certainement du glaçage : mettez le dans un bol, filmez au contact avec un film alimentaire puis réserver au réfrigérateur… En cette période, vous avez certainement plein d’opportunités pour refaire ces sablés aux épices de Noël !

P1090068A l’occasion d’un calendrier de l’Avent « virtuel », retrouvez également ma recette sur le blog Fraizycircus, réalisé pour mettre en avant des créateurs de talent, des blogueurs, des boutiques dignes de cavernes d’Alibaba, faire connaître et apprécier le fait main et la pièce unique, découvrir de nouvelles merveilles dans des domaines divers et variés comme la mode, la déco, la cuisine, la beauté …

Advertisements

9 réflexions au sujet de « Sablés aux épices de Noël »

  1. Bonjour,
    Ces petits sablés ont l’air délicieux 🙂
    Par contre, peut-on les conserver à température ambiante avec un tel glaçage ? Et le glaçage restant, on peut le garder combien de temps (au frais je suppose) ?
    Merci !

    • Pour les conserver, le mieux est de les mettre dans une boite en fer et surtout pas au frigo car l’humidité du frigo ramollit le glaçage. Normalement, ces petits sablés sont rapidement dégustés, mais si vous les fabriquez longtemps à l’avance, évitez peut-être le glaçage royal comme indiqué dans la recette. Privilégiez plutôt le glaçage classique, fabriqué juste à base de sucre glace et d’eau (rajouter progressivement de petites quantités d’eau dans le sucre glace jusqu’à obtenir la consistance désirée pour couvrir). Ce glaçage-là ne risque strictement rien et peut donc être appliqué sur des sablés qui doivent être conservés assez longtemps… S’il vous reste du glaçage royal, filmez au contact et mettez au réfrigérateur jusqu’à la prochaine utilisation (sous 4 à 5 jours maximum). Au moment de l’utiliser, re-fouettez le un peu et si besoin, rajoutez qq gouttes d’eau pour le ramollir.

      • Tout est très clair, merci beaucoup pour ces conseils et bonne journée 🙂

    • I used these colors because I didn’t want to use the green and the red which we usually see in this Christmas time: the blue/grey and the white are really wintry, very soft colors … just like these cakes !

  2. Ping : Cadeau gourmand | Les mains dans la farine

  3. Bonjour,
    Une petite question: j’ai fait ma pâte hier après-midi, elle repose au frigo dans du film alimentaire. Puis-je la garder et faire les sablés que demain soir ?? Je n’ai pas envie de les faire sans les enfants !! Merci et bisettes

    • Bonjour, à partir du moment où il y a la présence d’un œuf dans une recette, il est peu recommandable de garder la préparation sans cuisson plusieurs jours. Toutefois, on peut aller jusqu’à 2 ou 3 jours, à condition que la préparation soit maintenue au réfrigérateur et bien emballée. Je pense donc qu’il n’y a aucun souci : vous pouvez attendre le retour des enfants et faire des sablés tranquillement, avec eux. C’est assez ludique à faire :). A bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s