Le Bras de gitan (ou gâteau roulé catalan)

N’en déplaise à certains, chez nous, ça a été la rencontre Nord/Sud : moi, belge & Monsieur, catalan. Je ne vous dis pas le résultat que ça donne au niveau des enfants : superbe mélange (à mon goût, mais une maman n’est jamais objective !), avec un caractère de cochon (hi-hi… il parait que les chiens ne font pas des chats). Soit… voilà pour l’anecdote. Mais quand même, c’est vrai que les catalans ont un caractère … disons, bien trempé. Heureusement pour eux, ils n’ont pas que ça : ils vivent dans un environnement magnifique (Collioure, le Canigou, les lacs de Cerdagne…), ont du soleil le 3/4 de l’année, boivent du bon vin et ont quand même quelques plats et desserts qui valent la peine qu’on s’y intéresse (Dites, vous croyez que l’Office du Tourisme des P.O. va m’embaucher, là ?).P1090714

Monsieur étant du Vallespir (ne cherchez pas… c’est perdu au fin fond de la pampa), il me parle régulièrement du Bras de Gitan tel que le fait le pâtissier de son village : « Dis, tu pourrais le faire ? ». Alors, n’étant pas sur place, et donc à défaut de manger celui d’Arles sur Tech, Monsieur goûtera aujourd’hui mon Bras de Gitan à moi…P1090718

  • 0,5 l de crème pâtissière
  • 2 œufs entiers + 1 blanc d’œuf
  • le zeste d’1 citron jaune
  • 40 g de sucre
  • 40 g de farine tamisée
  • 15 g de beurre fondu
  • 2 c.à.s. de sucre glace
  • 1 pincée de sel
  • Facultatif : 100 g de fruits confits macérés dans 2 c.à.s. de rhum

Préparer la crème pâtissière comme indiqué ici, filmer au contact et laisser refroidir.

Facultatif : égoutter les fruits confits et les intégrer dans la crème pâtissière.

Pour le gâteau roulé :

Séparer les blancs des jaunes d’œufs (ne garder que 2 jaunes).

Laver et sécher le citron, prélever les zestes.

Monter les blancs d’œufs en neige très ferme avec une pincée de sel.

Dans une terrine, travailler les 2 jaunes d’œufs avec le sucre et le zeste de citron.

Préchauffer le four à 240°C (Th. 8)

Incorporer la moitié de la farine en fouettant bien : il ne doit pas y avoir de grumeaux. Rajouter ensuite une partie des blancs d’œufs, en mélangeant avec précaution à l’aide d’une spatule. Rajouter enfin le reste de la farine et des blancs d’œufs, puis à la fin incorporer le beurre fondu. Bien mélanger jusqu’à obtenir une masse homogène.

Beurrer un plat d’environ 32 x 22 cm (ou déposer un papier cuisson).

Verser la préparation dans le moule en égalisant l’épaisseur.

Enfourner à mi-hauteur durant 7 minutes environ : le biscuit doit juste blondir.

Le retirer du four et le renverser rapidement sur un torchon humide (et propre !), préalablement saupoudré de sucre.

Étaler rapidement une couche de crème pâtissière et rouler très rapidement le biscuit.

Saupoudrer généreusement de sucre glace.

N.B. : Tout comme le font les catalans, on peut chauffer une tige (brochette de barbecue, par ex.) et faire, très rapidement, des croisillons sur le dessus du Bras de Gitan

Publicités

12 réflexions au sujet de « Le Bras de gitan (ou gâteau roulé catalan) »

  1. J’adore ton bras de gitan!!!
    J’aime tous les composants séparément, alors l’association des 3 ne devrait pas me déplaire, (enfin, il y a juste le rhum que je laisse de côté) !!

  2. Pour avoir tout un côté de mon arbre généalogique issu du 66, à quelques kms de Collioure (près de Palau del Vidre en fait), le bras de gitan tout comme les bougnettes ou les rousquilles, le tourron… c’est mon enfance !!! J’adore !! Merci pour cette recette !!!

    • Aah les bougnettes (bunyetes !) ou « craspeils » comme on dit dans le Vallespir, le touron, les rousquilles d’Arles sur Tech… il y a de bonnes choses, dans ce coin de France ! Ravie de vous avoir fait plaisir …

  3. Je souris parce que j’arrive sur votre blog en lisant votre commentaire chez Papilles et Pupilles, et mes parents vivent à Arles sur Tech 🙂
    J’adore ça le bras de gitan, j’essaierai votre recette.

      • Papilles et Papotes, le super blog d’Anne : j’adore ses billets sur les différents restaurants du secteur, et d’ailleurs ! Et le monde est vraiment petit, apparemment : peut-être que nos familles respectives se connaissent (vu la superficie du village, le contraire serait étonnant !).

  4. Ça me fait bien rire car mon chéri est aussi catalan et me rabâche les oreilles avec le bras de gitan de son enfance en disant que c’est pas possible de le faire aussi bien. Alors je vais essayer ta recette je crois!

  5. Bravo c’est un délice .les proportions parfaites .mais j’ai rajouté un sirop jus d.orange rhum sur le biscuit recette d’un grand chef
    Merci Michelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s