Sorbet à l’abricot, miel et muscat

La saga « abricots » continue… Après le clafoutis, voici mon sorbet à l’abricot, miel et muscat. Et comme dirait la pub qu’on entend partout actuellement : « et ce n’est pas fini… ».

Deux autres recettes à base d’abricots sont en cours de préparation, car il faut bien profiter des fruits de saison. C’est promis : après, j’arrête ! Du moins, pour cette année, car notre abricotier a donné tout ce qu’il avait/pouvait, et Mister Tom et Miss Lolotte commencent à faire une overdose.DSC_0498

J’adore les sorbets, préférant largement ceux-ci aux glaces… que j’aime aussi, bien sûr. C’est bizarre mais, même si glaces et sorbets sortent tous du congélateur, à même température, j’ai toujours trouvé un sorbet bien plus frais qu’une glace. Mais ça doit être purement psychologique…DSC_0499

J’ai choisi de mettre du muscat car celui que j’ai utilisé est particulièrement fruité (fabrication artisanale « maison »), mais vous pouvez bien sûr le remplacer par un autre type d’alcool à votre convenance. En matière de sorbet, tout est permis !

Pour +/- 1,5 l de sorbet

  • 250 g de sucre
  • 80 g de miel
  • 40 cl d’eau
  • 750 g d’abricots bien mûrs
  • 2 ou 3 c.à.s. de muscat bien fruité (selon les goûts)
  • 2 citrons
  • 1 blanc d’œuf

(La veille)

Presser le jus des 2 citrons et réserver.

Laver et sécher les abricots.

Mettre les abricots dénoyautés et le jus de citron dans le bol d’un mixeur et mixer jusqu’à obtenir une purée bien lisse. Passer cette purée à travers un tamis pour éliminer tous les résidus de peaux restants.

Incorporer le muscat, mélanger et réserver.

Dans une casserole, mélanger le sucre, le miel et l’eau et faire chauffer jusqu’à 120°C (environ 3 minutes d’ébullition).

Laisser refroidir le sirop durant 30 minutes avant de l’incorporer à la purée d’abricots.

Réserver au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

(le lendemain)

Monter le blanc d’œuf en neige ferme et l’incorporer délicatement à la purée d’abricots (ça ne se mélange pas très bien mais pas d’inquiétude, c’est normal).

Verser dans la turbine à glace (ou sorbetière) et turbiner environ 30 minutes, jusqu’à ce que le sorbet soit pris.

Servir aussitôt, ou placer immédiatement au congélateur.

Nota : puisqu’on m’a demandé comment j’avais fait pour faire de belles boules de glace, je précise que j’ai investi il y a quelques jours dans une cuillère à glace « Lagostina », (Lagostina 335000304 Cuillère à glace Automatique.
Pratique et hyper robuste : une vraie merveille !

DSC_0495

Advertisements

5 réflexions au sujet de « Sorbet à l’abricot, miel et muscat »

  1. Bravo Elke. Moi aussi j’adore les abricots. C’est mon fruit préféré. Par contre je n’aime pas du tout les clafoutis ! pour ma part, je raffole de la tarte aux abricots. Hier j’ai préparé une tarte sucrée à la crème d’amandes pistaches et ganache au chocolat Duley 32% Valrhona, bien sure !

  2. Ping : Sorbet aux pêches, miel et romarin | Les mains dans la farine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s