Sorbet aux pêches, miel et romarin

Il y a peu, à l’occasion de la publication de ma recette de sorbet à l’abricot, miel et muscat, je vous disais préférer les sorbets aux glaces. Il est vrai que quand j’ai acheté ma turbine à glace, j’avais un peu de mal à sortir des sorbets ou glaces dignes de ce nom. Mais depuis, j’ai largement eu le temps d’apprivoiser la bête et là, j’ai à nouveau trouvé une occasion de la faire fonctionner… Depuis quelques jours trônaient sur le comptoir de la cuisine des pêches blanches. Personnellement, j’ai trop été gavée aux pêches durant mon enfance dans le Roussillon et ceci fait que, maintenant, j’en reste éloignée la plupart du temps.DSC_0708

Et là, peut-être que Monsieur et Mister Tom en avaient assez, eux aussi, mais il m’en restait quand même plus de 2 kg… Après avoir fait une salade de fruits de saison en mélangeant ce qui me tombait sous la main, j’ai à nouveau opté pour un sorbet. Mais pas un simple sorbet à la pêche, tout banal. S’il est vrai que j’ai tendance à user et abuser de miel dans mes préparations, il me fallait « autre chose » en plus. Ici, dans le sud, qui dit « pêche », dit souvent « romarin »… Nous le faisons notamment pour des brochettes de magret aux pêches et romarin, mais ça, c’est une autre histoire. Alors, allons-y gaiement pour ce sorbet très méditerranéen. Verdict : de l’avis de tous, c’est super bon. Même moi, je me suis rabibochée avec la pêche après avoir goûté mon sorbet, c’est tout dire !!!DSC_0712

Pour environ 2 l de sorbet

  • 1,2 kg de pêches
  • 280 g de sucre
  • 80 g de miel (pour moi : miel de Lozère)
  • 2 grandes branches de romarin frais
  • 50 cl d’eau

Laver les branches de romarin pour ôter toutes les impuretés.

Dans une casserole, verser l’eau et rajouter le sucre, le miel et les branches de romarin. Porter à ébullition jusqu’à environ 110°C (si vous n’avez pas de thermomètre culinaire : dès que le mélange est à ébullition, laisser cuire 5 minutes à petits bouillons).

Ôter du feu, recouvrir d’un couvercle et laisser infuser durant 30/45 minutes.

Peler et dénoyauter les pêches. Les couper en petits morceaux.

Mettre les morceaux de pêches dans un grand saladier.

Filtrer le sirop pour ôter le romarin, puis verser le sirop sur les pêches.

Recouvrir le saladier avec un film alimentaire, laisser refroidir à température ambiante, puis placer au frais jusqu’au lendemain.

Le lendemain, mixer le tout.

Verser la moitié dans le bol de la turbine à glace (ou de la sorbetière), et turbiner durant 40 minutes (Durant cette phase, conserver l’autre moitié au réfrigérateur). Procéder ensuite de même avec le restant de la préparation.

Nota : le temps de turbinage peut varier selon l’appareil utilisé.

DSC_0717

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Sorbet aux pêches, miel et romarin »

  1. Ping : Sorbet pêche blanche et romarin (sans gluten, sans lactose, sans œuf) | Milicook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s