Glace à la verveine

Si je vous dis « verveine », je suis sûre que vous pensez à « tisane ». Je me trompe ? Non, hein… Bon, on va un peu dépoussiérer cette plante qu’on associe trop souvent aux maisons de retraite et aux boissons relaxantes. Glace verveine1La verveine pousse dans mon jardin comme du chiendent. Et quand on en pique une feuille au passage, qu’on la froisse juste un peu entre ses doigts… mon dieu que ça sent bon ! J’adore cette odeur. Mais si quelqu’un raffole de la verveine, sous toutes ses coutures, ici, c’est bien Monsieur.

Passé un temps, lorsque je lui demandais ce qu’il voulait comme dessert, Monsieur me répondait assez fréquemment : « quelque chose à la verveine ». D’où l’idée de faire une glace. Et depuis mon premier essai, il n’est pas rare de l’entendre me demander de lui en refaire !

Qu’on l’utilise fraîchement coupée, ou bien séchée, elle est toujours aussi bonne. C’est donc sans scrupules que je fais mes glaces à la verveine l’hiver, avec de la verveine séchée, ou l’été avec de la verveine fraichement coupée.Glace verveine2Nota : pour plus de facilité, je mets les feuilles de verveine dans des sachets vides prévues pour le thé en vrac. Le lendemain, je n’ai qu’à ôter le sachet de la préparation et l’essorer au dessus de celle-ci (pour en extraire un maximum de goût) au lieu de partir à la pêche à la verveine !

Pour 0,75 l de glace

  • 30 cl de lait entier
  • 20 cl de crème liquide
  • 3 jaunes d’œufs
  • 75 g de sucre
  • 10 g de verveine fraiche (ou 2 poignées si verveine séchée)

(La veille)

Si la verveine est fraîche, laver consciencieusement les feuilles, puis les couper en 2 ou 3.

Dans une casserole, porter le lait et la crème à ébullition. Hors du feu, incorporer la verveine, couvrir et laisser infuser 30 minutes.

Dans un saladier, blanchir les jaunes œufs avec le sucre. Verser le mélange lait/crème/verveine sur les œufs, tout en fouettant, puis reverser la préparation dans la casserole. (Si vous avez mis la verveine dans un sachet à thé, ôtez le sachet durant cette phase, et replongez-le dans la préparation avant de mettre au réfrigérateur)

Remettre sur le feu et cuire à la nappe, à feu très doux tout en continuant à remuer avec une spatule : la préparation va s’épaissir. Pour savoir si la cuisson est bonne, un doigt (propre !) passé sur la spatule doit laisser une trace nette.

Verser dans un récipient muni d’un couvercle. Laisser refroidir à température ambiante avant de mettre au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

(Le jour même).

Ôter la verveine, puis mettre à turbiner (selon le mode d’emploi habituel de la machine) durant 30 minutes.

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Glace à la verveine »

  1. Coucou, sache que ta glace est tout simplement m a g n i f i q u e !! Sincèrement, la texture a l’air au top… et on a juste envie de la goûter, là maintenant tout de suite !!

    Pour la verveine, j’aime beaucoup ça moi aussi, comme la plupart des plantes, qui je trouve donnent beaucoup d’arômes et des parfums inédits! Dommage que je n’ai pas de sorbetière ! Même si je sais qu’il est possible de réaliser des glaces sans… j’en ai un mauvais souvenir à vrai dire ! On était tous tombé malade car la glace avait décongelé / recongelé… du coup je n’ose plus trop le faire sans la machine !

    Mais si un jour, j’investis là-dedans, je testerais ta recette !

    Merci beaucoup bizzzz et passe un très bon weekend =)

    • Avant d’investir dans ma turbine, j’avais une simple sorbetière qui vaut vraiment 3 francs/6 sous, comme on dit, mais qui fait de supers glaces !!!! Du coup, ça vaut le coup d’investir 30 ou 40,- € pour avoir de bonnes glaces faites maison, à condition de vraiment respecter le mode d’emploi propre aux sorbetières : bac d’accumulation placé au moins 48h à l’avance au congélateur, préparation pour la glace placé au moins 24h au réfrigérateur avant de turbiner etc… J’avoue ne presque plus acheter de glaces toute faites (même si ça peut encore m’arriver occasionnellement, quand même !). Merci pour ce gentil commentaire en tout cas !!!!!

      • Oui de toute manière, je compte m’en acheter une de toute façon ! (en fait c’est plus un soucis de place que de prix… avec tous les ustensiles de cuisine, on est vite débordés ! ^^) Car mon compagnon et moi-même, qui aimons beaucoup les glaces en été (comme beaucoup de gens j’imagine) avons vraiment du mal à trouver des glaces qui nous conviennent…

        Le pire, c’est depuis que j’ai vu ce reportage, où ils expliquent que bien souvent, il y a 50% d’air et 50% de glace… avant je n’avais jamais fait attention à cela, mais il est vrai que sur les boites de glace, il y a deux poids ! Le poids total de la glace et de l’air incorporé dedans, et le poids de la glace seule…

        Et au prix que ça coûte… je trouve ça purement scandaleux !!

        En plus, bien évidemment de tout le reste : produits chimiques, goût industriel et parfums assez limités (sauf bien sur, chez des vrais glaciers mais ici je parle principalement des grandes surfaces !)

        😉

  2. Ping : Tatin de pêches au miel | Décoration et Cuisine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s