Le pain d’épices au praliné

L’une des gourmandises les plus associées à l’automne ou aux fêtes de fin d’année, c’est certainement le pain d’épices. Dans le nord et l’est de la France, comme dans beaucoup de pays nordiques, le pain d’épices est un incontournable en cette saison, que ce soit pour le petit-déjeuner ou pour le goûter.DSC_1478

Enfant, j’aimais bien mais sans en raffoler. Adulte, j’aime moins… Est-ce le fait d’avoir un sentiment de « trop compact » ? Est-ce la prépondérance des épices, parfois beaucoup trop présentes ? Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi, mais toujours est-il qu’on en voit très très peu à la table de cette maison. Mais, comme on dit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, n’est-ce pas ?DSC_1479

Lorsque j’ai découvert ce pain d’épices, ultra moelleux et très doux, ma gourmandise s’est brutalement réveillée. Ici, point de gâteau dense et lourd, juste quelque chose de léger, moelleux, doux et pas trop épicé : exactement ce qu’il nous fallait !

Pour plus de gourmandise, faites votre pralin et pâte pralinée vous-même : ce n’en sera que bien meilleur !

(Adaptée de Journal des femmes)

Pour un cake de +/- 22 cm

  • 250 g de farine
  • 80 g de sucre muscovado (ou sucre roux)
  • 1 c.à.c. de quatre-épices
  • 1 c.à.c. de gingembre en poudre
  • 75 g de pralin en poudre
  • 75 g de pâte pralinée
  • 1 sachet de levure chimique (11 g)
  • 80 g de miel (pour moi : miel de montagne)
  • 20 cl de lait
  • 25 g de pistaches grillées non salées
  • qsp muësli

Dans un bol au micro-ondes, faire tiédir le lait et y délayer le miel. Réserver.

Dans une poêle sèche, torréfier légèrement les pistaches (elles ne doivent surtout pas brûler).

Préchauffer le four à 160 °C (Th. 5-6).

Dans un grand saladier, mélanger la farine, le sucre, la levure, les épices et le pralin en poudre.

Incorporer le mélange lait/miel puis rajouter la pâte pralinée. Bien mélanger jusqu’à obtenir une masse homogène.

Chemiser un moule à cake et verser la préparation.

Répartir sur toute la surface du cake les pistaches et un peu de muësli.

Enfourner durant 45 à 50 minutes. Vérifier la cuisson : une aiguille plantée au cœur du cake doit ressortir sèche.

A l’issue du temps de cuisson, laisser refroidir dans le moule.

Se conserve plusieurs jours à l’abri dans un récipient hermétique.

DSC_1480

Nota : je laisse refroidir le cake dans son moule en l’entreposant dans mon four à micro-ondes – éteint, bien sûr ! Non seulement le cake est à l’abri des gourmands tentés d’en chiper déjà un bout, mais en plus il refroidit lentement dans un vase clos ce qui lui permet de le rendre encore plus moelleux.

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le pain d’épices au praliné »

  1. Humm…, c’est un délice, ce pain d’épice est excellent, moelleux et très léger avec cette petite note de pralin, J’ADORE. Merci pour ce moment de dégustation avec ce cake encore tiède.
    Hâte de faire cette recette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s