Cake marbré noisettine et chocolat, de Philippe Conticini

Aujourd’hui, je fais simplement un cake. Un cake, c’est un cake, me direz-vous. Oui, mais un cake, selon le maestro Philippe Conticini, ce n’est plus un simple cake : c’est quelque chose d’indéfinissablement bon, gourmand, goûteux, etc. etc… comme tout ce que fait ce grand pâtissier, d’ailleurs.DSC_1831

Philippe Conticini, c’est de loin, de très loin même, mon pâtissier préféré (avec Christophe Adam). D’autres sont aussi très bien, bien sûr, mais mon cœur pâtissier bat pour ces deux personnalités-là. Alors quand je mets la main sur une de ses recettes, je suis plus que ravie. Celle-ci est issue de son livre rose, très girly, « La pâtisserie des rêves« . Non, je ne l’ai pas, malheureusement (ou heureusement, parce que ma bibliothèque n’en peut plus !!!), mais une âme charitable a bien voulu partager cette recette avec moi. DSC_1839

Ce cake marbré noisettine et chocolat est très parfumé et dixit ma tribu, très bon. Et comme tous les cakes, il n’est pas compliqué à faire. Donc il n’y a aucune raison pour vous en priver. Petite remarque tout à fait personnelle (je ne me permettrai pas de « critiquer » une recette de chef) : autant Monsieur que moi-même avons trouvé ce cake légèrement trop sucré. De ce fait, je pense que je ne mettrais plus le sucre perlé ; ça fera ça déjà de moins…DSC_1833

Nota : j’ai réalisé ce cake en maxi-format, en doublant les quantités… et le temps de cuisson, par rapport à la recette initiale. 

Pour un moule à cake de 30 cm

  • 4 blancs d’oeufs
  • 60 g + 120 g de sucre cassonade
  • 170 g de beurre
  • 180 g de poudre de noisettes (pour moi : noisettes moulues au robot)
  • 2 oeufs entiers
  • 1 jaune d’oeuf
  • 60 g de sucre glace
  • 4 pincées de fleur de sel
  • 90 g de farine T45
  • 2 c.à.c. rase de levure chimique
  • 30 g de cacao en poudre non sucré (type Van Houten)
  • 140 g de chocolat noir (pour moi : Caraïbes de Varlhona)
  • 40 g de sucre perlé
  • qsp beurre pour le moule

Dans un saladier, et à l’aide d’un batteur électrique, fouetter les 4 blancs d’œufs en neige en incorporant immédiatement 60 g de sucre cassonade, jusqu’à obtenir une neige mousseuse.

Tamiser ensemble la farine et la levure chimique.

A l’aide d’un grand couteau de cuisine, couper grossièrement le chocolat en morceaux.

Dans le bol du robot muni de l’ustensile « feuille » (ou dans un saladier, à l’aide d’une maryse), mélanger la poudre de noisettes, le reste de sucre cassonade, le sucre glace et la fleur de sel.

Ajouter les oeufs entiers et le jaune, et fouetter vigoureusement quelques secondes.

Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen, et le laisser cuire quelques minutes jusqu’à obtenir un beurre noisette.

Verser le beurre progressivement sur le mélange poudre de noisettes/sucre et mélanger à vitesse moyenne jusqu’à incorporation complète.

Rajouter progressivement le mélange farine/levure.

A l’aide d’une maryse, incorporer les blancs d’œufs en neige, en soulevant la masse, jusqu’à obtenir un appareil bien homogène.

Prélever 1/4 de la pâte, et y incorporer la poudre de cacao non sucré. Verser ensuite cette pâte dans une poche à douille munie d’une grosse douille lisse.

Incorporer le chocolat noir concassé dans la pâte restante, en mélangeant délicatement.

Préchauffer le four à 170°C (Th. 5/6).

Beurrer et fariner le moule à cake.

Répartir au fond du moule le sucre perlé. Verser par dessus la pâte, en veillant à laisser 1 cm entre la pâte et le haut du moule.

Pocher la pâte dans la poche à douille sur la préparation précédente en formant des spirales, en veillant à former une bande au milieu du cake sur toute sa longueur.

Enfourner durant 1h15 en réajustant si nécessaire le temps de cuisson (paliers de 5 min.). Vérifier si le cake est bien cuit en plongeant une aiguille (ou un couteau) au centre : celle-ci doit ressortir sèche.

Laisser tiédir le cake, enveloppé dans un papier aluminium, avant de le démouler.

Ce cake se conserve quelques jours dans un récipient hermétique.

Advertisements

5 réflexions au sujet de « Cake marbré noisettine et chocolat, de Philippe Conticini »

  1. Dear Elke – I think my previous comment disappeared into thin air – if not, please delete any doubles – I love marble cakes but up to now I have only tried the regular chocolate/vanilla ones. I just have to find the time to try this recipe. It looks delicious and moist and so very pretty, with a perfect crumb – wonderful flavor combination.
    Hope all is well with you and your family, dear friend,
    Andrea

  2. Coucou,

    Ce cake il a l’air délicieux : et je suis sure qu’il l’est ! Monsieur Philippe Conticini c’est LE maître absolu de la pâtisserie, tout est étudié pour apporter des sensations extraordinaires à la dégustation, tout se complète à merveille… franchement, je n’ai jamais été déçue de ses recettes !

    Je me le mets de côté également, en plus que j’ai encore du sucre Mascobado à utiliser et je pense que ça sera parfait ici !

    Merci pour cette belle recette, passe une excellente journée =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s