Meringues au caramel, de Christophe Adam

Je suis très contente d’habiter dans le sud de la France, sauf lorsqu’il s’agit de ne pas pouvoir déguster les merveilleuses gourmandises de certains chefs pâtissiers renommés. Pourquoi sont-ils tous installés dans la capitale ? Ne serait-ce que pour pouvoir goûter les créations de Pierre Hermé, de Philippe Conticini ou de Christophe Adam, dans sa boutique « L’éclair de génie » : hmmmm que j’aimerais aller faire main basse sur ses créations. Rien qu’à voir les photos, ça fait saliver. DSC_2154

A défaut de pouvoir faire ça un jour, je me contente de tenter de reproduire certaines recettes. Commençons donc par le plus simple mais pas le moins bon : les meringues. Celles-ci sont délicatement parfumées au caramel (même le dessous se caramélise…), ce qui change quand même pas mal des habituelles meringues neutres, voire vanille ou menthe. 

dessous caramélisé !

dessous caramélisé !

Rien de plus facile à faire, et rapidement réalisées. Et, si comme moi, vous les préférez encore légèrement moelleuses, ne les laissez pas finir de sécher au four mais sortez les au bout des 1 h 40 de cuisson. Un régal tout simplement bon.DSC_2163

Pour environ 50 meringues

  • 100 g de sucre en poudre
  • 100 g de sucre glace
  • 100 g de blanc d’oeufs
  • 1 pincée de sel

Dans une casserole, faire un caramel à sec en mettant à chauffer le sucre en poudre, sans remuer. Dès que la coloration devient blond doré, ôter du feu et verser immédiatement sur une feuille de papier cuisson. Laisser totalement refroidir. Casser le caramel en morceaux et le mettre dans le bol du robot mixeur pour le broyer en poudre très fine. Tamiser ensuite cette poudre.

Dans le bol d’un robot muni du fouet ballon (ou batteur électrique), monter les blancs d’œufs en neige avec une pincée de sel.

Lorsque les blancs commencent à monter, verser progressivement le caramel en poudre tout en continuant à fouetter.

Incorporer ensuite le sucre glace et fouetter jusqu’à obtention du bec d’oiseau.

Préchauffer le four à 100 °C (Th. 3).

Sur une plaque de four recouverte de papier cuisson, dresser les meringues à la poche à douille (douille lisse ou cannelée, au choix).

Enfourner durant 2 h. A l’issue du temps de cuisson, éteindre le four et laisser les meringues finir de sécher à l’intérieur, jusqu’à refroidissement.

Publicités

14 réflexions au sujet de « Meringues au caramel, de Christophe Adam »

  1. Coucou,

    Ça a l’air super bon et c’est une idée très originale en effet ! Quand j’ai trop de blancs en stock (et pour changer des macarons) j’aime essayer différents types de meringues ! Donc c’est toujours agréable de découvrir d’autres façons de les parfumer pour varier les plaisirs !

    Sinon pour ce qui est de tous ces grands pâtissiers qui ont ouvert des boutiques dans la capitale, moi qui n’habite pas super loin de Paris… je n’ai toujours pas eu l’occasion de m’y rendre !

    Mais j’espère y remédier cette année ! Je crois que le gros problème c’est que je risque de devenir hystérique et incontrôlable en voyant toutes ces merveilles : et de choisir, ça va être juste impossible !! ^^

    • C’est vrai qu’on a toujours tendance à aller vers ce qu’on connait… C’est plus simple. Mais ce petit goût de caramel m’a vraiment plu et demande à peine plus de travail. Quant aux grands noms sur Paris, comme je te comprends !!!! Ça doit etre terrible de devoir se freiner… D’où peut-etre que ce n’est pas si mal que ça que je sois loin 😀

  2. Merci pour cette recette très tentante, comme toujours…
    J’ai un peu de mal avec les blancs exprimés en grammes; peut-on considérer 100 gr = 3 blancs ?

  3. j’adore faire des meringues en tout genres et je n’avais pas encore essayé au caramel !
    Donc ta recette est maintenant dans ma to do list !
    Merci du partage.

  4. Ping : Gateaux - Desserts | Pearltrees

  5. Elles ont l’air délicieuses! Je n’avais pas pensé au caramel. Mais j’en ai fait au citron vert pour accompagner un sorbet mangue et depuis j’adore en faire 🙂

  6. Je réussissais les meringues il y a quelques années et puis maintenant c’est beaucoup moins bien. J’ai trois blancs d’œufs qui attendent dans mon frigo , je vais retenter l’expérience avec ta recette. J’ai aussi un reste de caramel semi liquide je me demande si ça pourrait aller dans les meringues ?????? La texture étant différente je risque de tout foirer :o((
    Allez au boulot, je reviendrai te raconter le résultat.
    Bonne journée
    Michèle

  7. Coucou Elke 🙂
    Le plus difficile pour moi c’est de laisser les meringues sécher, car avec une telle tentation à porter de main elles n’en auraient pas le temps 🙂
    Merci pour cette recette des plus gourmandes.
    Passe une très belle soirée. pleins de bisous (✿◠‿◠) ̇·٠•● ✿

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s