Résultat du concours pour un cadeau gourmand

Lorsque j’ai lancé ce concours, je ne m’attendais pas à tant d’engouement de votre part, et honnêtement, ça fait plaisir. Parfois, il suffit de peu de choses : un sourire, une belle journée, une pause bien méritée, un regard, un cadeau et pour moi, c’est votre intérêt pour mes petites publications.gateaux-de-reves

Noël et son cortège de cadeaux est passé. Ce soir, vous allez certainement faire la fête et une nouvelle année commencera. Mais le/la gagnante du concours verra la période de Noël légèrement prolongée.

Le tirage au sort au été effectué, non pas par une main innocente, mais par Random.org, un site spécifiquement dédié à cela.

Je ne vous fais pas poireauter plus longtemps. Donc, chose promise, chose dûe : voici le nom de celui/celle qui a remporté le très joli livre de de Linda Lomelino,  « Gâteaux de rêve » :

Tadaaaaaammmm…. il s’agit de ….

 Aude Lilou

Félicitations, bonne lecture et surtout régalez-vous !

Concours 1 liste participants Concours 1 résultat

 

 

Publicités

Concours pour un cadeau gourmand

Aujourd’hui, on est à mi-chemin du repas de Noël et du Réveillon de la St Sylvestre. Je me suis dit que vous aviez peut-être envie de quelque chose de non-culinaire, ces jours où l’on passe plus de temps à table qu’ailleurs…

D’où une envie de vous donner la possibilité de gagner un très beau livre, gourmand à souhaits : « Gâteaux de rêve » de Linda Lomelino. De quoi faire de superbes gâteaux à étages, très colorés et féériques.gateaux-de-reves

Comment faire pour participer ? Rien de plus simple.

  1. Laisser un commentaire sous ce blog avec votre nom/pseudo 
  2. Aimer la page facebook « www.facebook.com/Lesmainsdanslafarine »
  3. Partager la publication du concours sur votre propre page Facebook et/ou sur votre blog

Les 3 conditions doivent être respectées, faute de quoi votre participation ne pourra être retenue.

Le nom du/de la gagnant(e) sera publié ci-dessous et sur la page facebook « www.facebook.com/Lesmainsdanslafarine » mercredi 31.12.2014… de quoi joliment finir cette année gourmande !

Nota : concours valable uniquement pour la France.  

Fin des inscriptions le 31.12.2014 à 12:00. 

Sapin de Noël en chocolat : joyeuses fêtes !!!

Comme l’an dernier, je n’ai pas à cuisiner pour Noël, et ça, c’est assez cool. Mais, contrairement à l’an dernier, je vous mets quand même une petite chose sympa à mettre sur votre table pendant les fêtes : un sapin en chocolat ! J’avais repéré ça il y a 1 an ou 2, dans un des innombrables magazines culinaires qui traînent dans la maison. Sympa à faire et surtout à dévorer, en famille ou entre amis.DSC_1791

En attendant de vous présenter d’autres petites recettes gourmandes, je vous souhaite de passer de très heureuses et belles fêtes de Noël !

Pour le sapin

  • 300 g de chocolat noir (pour moi, Guanaja de Valrhona)
  • 200 g de fruits secs mélangés (pour moi : pistaches, noisettes, amandes, raisins blonds, abricots)
  • 8 emporte-pièces de taille croissante

Pour la ganache

Le sapin

Torréfier les pistaches, noisettes et amandes quelques instants dans une poêle sèche (attention : ils ne doivent pas brûler). Concasser grossièrement. Réserver.

Couper les abricots secs en très petits morceaux. Réserver.

Faire fondre le chocolat au bain-marie, jusqu’à atteindre 50/55° C max. Bien mélanger à la spatule pour lisser tout le chocolat. Verser les 2/3 du chocolat dans un bol disposé sur des glaçons (ou de l’eau très froide) et faire rapidement descendre la température en remuant sans cesse, jusqu’à atteindre 28/29°C. Ôter ce bol de l’eau froide et y verser le restant de chocolat noir pour faire remonter la température à 31/32°C.

Verser quelques gouttes d’huile alimentaire sur un papier absorbant et huiler l’intérieur des emporte-pièces. Les placer sur un plateau recouvert de papier cuisson. Verser le chocolat tempéré dans les emporte-pièce en essayant d’obtenir la même épaisseur pour tous. Parsemer les disques en chocolat du mélange de fruits secs et laisser refroidir à température ambiante.DSC_1778

Démouler les disques de chocolat dès qu’ils sont bien durcis (environ 1 à 2h). Réserver.

La ganache

Faire fondre le chocolat quelques secondes au micro-ondes.

Faire chauffer la crème et éteindre le feu dès ébullition.

Verser la crème sur le chocolat, en mélangeant vigoureusement à l’aide d’une maryse (comme pour faire une mayonnaise).

Verser la ganache dans une petite poche à douille (sans douille !) et laisser refroidir jusqu’à ce qu’elle commence à se figer.

Superposer les disques en chocolat en les scellant avec 3 points de ganache au centre.

Saupoudrer d’un peu de sucre glace.

MERRY X-MAS !DSC_1782

Omelette norvégienne

Au vu de la date, je sais déjà que dans 1 semaine pile, vous serez dans votre cuisine en train de peaufiner le repas du réveillon et/ou du jour de Noël. Pour ces repas, on n’échappe pas toujours aux incontournables : le foie gras, le saumon fumé, la dinde et … la bûche.DSC_1742

Mais il y a bûche et bûche : celle aux marrons, les roulées, les glacées, les chocolatées… Il y en a pour tous les goûts, non ? Je ne suis pas très adepte des bûches, mais cette année, je me plie aux traditions, en proposant une bûche façon omelette norvégienne, au Grand Marnier, parce que Monsieur adore ça !. Mais si ce n’est pas votre cas, remplacez simplement cette glace par un parfum à votre convenance…DSC_1740

Pour la réalisation, rien de compliqué : une glace au Grand Marnier (ou autre !), une génoise et de la meringue italienne. Les explications peuvent paraître fastidieuses, mais il n’en est rien d’autant plus que vous pouvez commencer à la préparer dès aujourd’hui, continuer dans 2 ou 3 jours et finaliser l’avant-veille. Comme elle sera au congélateur en attendant de la servir, elle sera déjà prête et vous n’aurez plus à vous en soucier jusqu’au moment de la servir à vos convives. Pratique, non ?DSC_1746

Pour une bûche 28 x 8 cm – pour 8 personnes

(quelques jours avant)

Préparer la glace au Grand Marnier comme mentionné ici.

Préparer la génoise comme mentionné ici, mais en étalant la préparation sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson d’environ 26 x 40 cm (et non pas dans un moule).

A la fin du temps de cuisson, découper 2 bandes aux dimensions du moule à bûche (ou moule à cake chemisé).

Déposer une bande de génoise dans le fond du moule. Répartir la glace au Grand Marnier en lissant bien la surface, puis recouvrir avec la 2e bande de génoise.

Entreposer plusieurs heures (ou plus) au congélateur.

Dans le bol du robot muni de l’ustensile « fouet » (ou à l’aide d’un batteur électrique), monter les blancs d’œufs en neige ferme.

Dans une casserole, cuire les 150 g de sucre avec l’eau, et faire chauffer jusqu’à 120/121°C (ne jamais remuer ni mélanger).

Augmenter à nouveau la vitesse du robot (vitesse moyenne) et verser le sirop de sucre en filet sur les blancs d’œufs. La masse va augmenter.

Laisser fonctionner le robot pendant une dizaine de minutes, pour refroidir la masse jusqu’à 35/40°C : on obtient la meringue italienne.

Démouler délicatement la bûche glacée sur un plat de service (attention à la taille : elle doit pouvoir être mise au congélateur).

Transférer une partie de la meringue dans une poche à douille. Répartir la meringue restante sur la bûche à l ‘aide d’une spatule, pour masquer toute la surface, en lissant bien, puis en utilisant la poche à douille, procéder à la décoration voulue.

A l’aide d’un chalumeau de cuisine, dorer la meringue. Attention à ne pas la faire brûler : ça va très vite. (En cas d’absence de chalumeau : préchauffer le four à 250°C (Th. 8) et enfourner la bûche sous la salamandre (grill) pendant 3 à 4 minutes, le temps pour que la meringue se colore légèrement.)

Réserver au congélateur et sortir la bûche 15 minutes avant la dégustation.

Selon la tradition, arroser la bûche de Grand Marnier flambé… mais ça, c’est facultatif !

DSC_1747